This photo is © Iris della Re

Je suis partie en Laponie finlandaise en mars 2014, dans un petit coin reculé du nom d’Ylläs (prononcer : « Ullas »), à environ 50 km de Kittilä, au-dessus du cercle polaire.

Là bas tout n’est que blanc, bleu, ombres et lumière…enfin par beau temps!^^

Si vous vous demandez si j’ai retouché d’une façon ou d’une autre la virginité de la neige sur mes photos, la réponse est non! J’étais la seule à me balader avec mon boîtier, les finlandais étant plus passionnés par le ski de fond ou les motoneiges, que par les basiques balades à pieds. Avec mes indispensables raquettes, j’ai pu m’enfoncer au fin fond de la forêt, là où ne règnent que silence, lumière et tranquillité…le rêve!

J’ai eu la chance de partir pendant une période où le soleil a brillé en continu (le bleu du ciel n’est pas retouché non plus, je continue à répondre aux questions qu’on ne me pose pas), mise à part la matinée du dernier jour, ce qui était finalement parfait pour profiter de la lumière et de l’ambiance totalement différentes du reste du séjour. Cette matinée m’a également donné une vague idée de ce à quoi pouvait ressembler Ylläs la plupart du temps, et croyez-moi, même avec une température proche de zéro ce jour-là, avec le vent et la neige j’ai eu bien plus froid que pendant les soirées « au sec » par -25°C!

Le but de mon voyage était surtout d’apercevoir des aurores boréales, et j’avoue que je n’ai pas été déçue, car j’ai pu assister à ce spectacle incroyable presque tous les soirs! C’est réellement de l’ordre du merveilleux, quelque chose qu’il faut avoir vu au moins une fois dans sa vie…

Enfin, en parlant de ciel, cette destination devrait plaire aux passionnés d’astronomie : la voûte céleste est tout simplement incroyable de limpidité, de pureté et de proximité aussi! J’ai même pu observer des amas d’étoiles vus nulle part ailleurs (je précise que je ne suis pas astronome pour ceux qui continueraient à se poser des questions!^^). Et, phénomène étrange en tous cas pour la parisienne que je suis, sous ces latitudes la lune ne se trouve jamais deux soirs de suite au même endroit…

Pour résumer, une sensation étonnante et unique d’avoir les étoiles à portée de main…